Opposition au Programme de rémunération des cadres exécutifs de l’Université d’Ottawa

Chères/chers membres,

Comme certains d’entre vous le savent peut-être déjà, le 3 février dernier, l’administration centrale a déposé le Programme de rémunération des cadres exécutifs de l’Université d’Ottawa. Ce Programme propose une hausse salariale importante pour cinq postes de cadres supérieurs.

Voici la répartition des augmentations proposées :

Poste Salaire actuel Hausse proposée Total si la hausse salariale est approuvée
Recteur 395 000 $ 59 600 $ 454 600 $
Vice-recteur aux études et provost 297 000 $ 53 500 $ 350 500 $
Vice-recteur à la recherche 297 677 $ 2 123 $ 299 800 $
Vice-recteur aux ressources 270 000 $ 28 700 $ 298 700 $
Vice-recteur aux relations extérieures 300 000 $ 11 900 $ 311 900 $

Au cours des dix dernières années, l’administration de l’Université a adopté des budgets d’austérité, forçant la communauté dans son ensemble à travailler à la réalisation des objectifs établis dans Destination 2020 avec de moins en moins de ressources. Au cours des deux dernières années seulement, l’administration centrale a imposé des compressions budgétaires de 4% à toutes les facultés et des coupes à la bibliothèque, elle a augmenté continuellement la charge de travail des professeur.e.s, des bibliothécaires et du personnel de soutien, et elle a haussé les droits de scolarité des étudiant.e.s. Cette politique d’austérité a un effet direct sur la capacité de l’Université à réaliser son mandat stratégique, qui est de fournir une éducation et une recherche du plus haut niveau, tout en améliorant l’expérience étudiante.

Le Programme de rémunération des cadres exécutifs de l’Université d’Ottawaest disponible dans son entièreté ici. L’APUO s’oppose vigoureusement à ce Programme et encourage fortement ses membres, ainsi que la communauté dans son ensemble, à participer à la consultation en cours. Pour faciliter la participation, l’APUO a rédigé une lettre – que vous pouvez modifier ou envoyer telle quelle – soulignant nos préoccupations à l’égard du Programme de rémunération des cadres exécutifs. Nous vous encourageons à visiter le lien suivant, à partir duquel vous pourrez envoyer une lettre rapidement et facilement. Le lien vous amènera vers une lettre proposée que vous pourrez modifier et personnaliser. De plus, lors de votre prochaine assemblée d’unité, nous vous encourageons à adopter une motion du type de celle adoptée par les collègues de l’École d’études politiques, afin d’exprimer votre désaccord collectif à l’endroit du Programme en question. Vous avez jusqu’au 2 mars 2018 pour participer à la consultation.

Solidairement,

L’exécutif de l’APUO

Mise à jour des négociations – les propositions de l’administration centrale

Chères/chers membres,

Le 31 janvier 2018, l’APUO et les représentant.e.s de l’administration centrale de l’Université ont échangé toutes leurs propositions normatives en vue des négociations. Tel que mentionné dans la présentation envoyée dans notre précédente communication, l’administration centrale et l’APUO attendent une étude sur les avantages sociaux des universités comparables avant de déposer des propositions sur les salaires et les avantages sociaux. Une fois que les deux parties auront soumis leurs propositions, celles-ci seront partagées avec les membres de l’APUO.

Les propositions normatives de l’APUO sont disponibles dans leur intégralité, divisées en six thèmes :

  1. Assurer une gouvernance ouverte, transparente et équitable
  2. Créer des conditions de travail justes et équitables
  3. Améliorer la qualité de l’éducation
  4. Améliorer les conditions de travail des professeur.e.s à engagement spécial continu (PESC), des bibliothécaires et des professeur.e.s de langues
  5. Établir des négociations efficaces
  6. Mises à jour générales

Les membres peuvent lire les propositions complètes de l’administration centrale de l’Université ici. Voici un bref résumé des principaux changements proposés :

  • Modifier le langage de la C.C. pour permettre à l’administration centrale de l’Université d’augmenter les charges d’enseignement dans les unités académiques où la charge d’enseignement est inférieure à ce qu’elle était en 1992-1994.
  • Faire en sorte qu’il soit plus facile pour les doyen.ne.s de refuser les hausses salariales liées au progrès dans le rang (PDR).
  • Affaiblir les mécanismes de justice procédurale établis afin de faciliter l’imposition de mesures disciplinaires à l’encontre des membres de l’APUO.
  • Supprimer le langage qui oblige l’administration centrale à obtenir le consentement de l’APUO pour utiliser un nouvel instrument d’évaluation de l’enseignement, y compris la forme et la teneur des questionnaires d’évaluation de l’enseignement complétés par les étudiant.e.s.
  • Supprimer l’obligation pour le Sénat de respecter la C.C. et les procédures établies s’il décide d’évaluer un programme ou un.e membre.
  • Permettre à la/au bibliothécaire en chef de nommer un.e bibliothécaire invité.e sans consulter le Comité du personnel des bibliothécaires (CPB).
  • Exclure tous les membres vice-doyen.ne.s de l’unité de négociation.

L’APUO attend avec impatience de discuter des mesures visant à accroître l’équité et la diversité au sein du corps professoral et des bibliothécaires de l’Université. Dans le cadre de l’U15 (Regroupement des universités de recherche du Canada), l’Université d’Ottawa s’est engagée au printemps dernier à améliorer l’équité et la diversité dans le milieu de la recherche.

Si vous et votre unité académique souhaitez en savoir davantage sur les négociations collectives, le Comité exécutif de l’APUO serait heureux d’être invité à faire une présentation et en discuter avec vous. Vous pouvez nous joindre à l’adresse suivante : apuoco@uottawa.ca

Solidairement,

L’exécutif de l’APUO

Début Des Négociations Collectives

Chères/chers membres,

Le 31 janvier, l’APUO a amorcé le processus de négociations collectives avec l’employeur. L’équipe de négociations a déposé une série de propositions résumées dans le Powerpoint suivant.

Nous remercions tou.te.s les membres qui ont assisté à l’assemblée générale spéciale de lundi. Vos précieuses rétroactions et le mandat clair qui nous a été confié nous guideront durant la présente ronde de négociations.

Voici les membres de l’équipe de négociations collectives de l’APUO:

Michel Desjardins, Directeur administratif de l’APUO (Négociateur en chef)
Jean-Daniel Jacob, Premier vice-président, Comité exécutif de l’APUO (École des sciences infirmières)
Dalie Giroux, Agente universitaire, Comité exécutif de l’APUO (École d’études politiques)
Richard L. Hébert, membre du Conseil d’administration de l’APUO (Faculté de médecine)
Susan Spronk, Présidente, Comité exécutif de l’APUO (École de développement international et mondialisation)

Membres pour des sujets précis:

Paul Saurette, membre du Conseil d’administration de l’APUO (École d’études politiques)
Colin Montpetit, Dirigeant à titre individuel, Comité exécutif de l’APUO (Département de biologie)
Natasha Udell, Conseillère juridique de l’APUO

Si vous et votre unité académique souhaitez en savoir davantage sur nos propositions de négociations, le Comité exécutif de l’APUO serait heureux d’être invité à faire une présentation et en discuter. Vous pouvez nous joindre à l’adresse suivante : apuoco@uottawa.ca

Nous vous informerons des développements importants tout au long des négociations.

Solidairement,

L’exécutif de l’APUO