Table ronde: Marchandisation de l’édition savante

 

LA MARCHANDISATION DE L’ÉDITION SAVANTE: OCCASION OU MENACE?

Chères/chers membres,

Dans le cadre de la Semaine pour l’éducation publique, l’APUO organise une table ronde le lundi 6 mars 2017, de 12h à 12h50, au Pavillon Tabaret, salle 083.

La marchandisation de la recherche universitaire fait l’objet de vifs débats au sein des communautés scientifiques. Dans les dernières années, un nombre croissant de sociétés savantes ont signé des ententes avec de grands groupes d’édition tels que Reed-Elsevier, Wiley, Routledge-Taylor and Francis, SAGE et Springer. D’une part, ces entreprises ont une portée mondiale qui peut avoir pour effet de rapprocher les communautés de recherche. D’autre part, elles sont critiquées pour leurs pratiques tarifaires et leurs marges de profit très élevées, qui augmentent le coût du savoir et rendent les publications scientifiques moins accessibles aux étudiant.e.s et professeur.e.s. Par conséquent, les bibliothèques universitaires, notamment celle de l’Université d’Ottawa, ont de plus en plus de difficulté à maintenir leurs collections. Lors de ce déjeuner-causerie, des présentateurs/trices de l’Université d’Ottawa partageront leurs expériences et échangeront sur les diverses avenues possibles.

VENEZ DISCUTER AVEC NOUS!
Où: TBT 083, Université d’Ottawa
Quand: le lundi 6 mars, à midi – un déjeuner sera servi

Confirmez votre présence pour réserver votre déjeuner ici!

Ce message a été envoyé aux membres de l’APUO le 28 février, 2017. Pour voir le message original cliquez ici.

Rassemblement contre les coupes!

À tous les membres de l’APUO,

L’Université d’Ottawa prévoit couper près de 2 millions de dollars du budget de la bibliothèque. Il s’agit d’une source d’inquiétude très sérieuse pour la population étudiante, le corps professoral et l’ensemble de la communauté de l’Université d’Ottawa.

Les membres de sept syndicats représentant les étudiant.e.s, les professeur.e.s et les employé.e.s manifesteront contre les coupes et demanderont à l’administration de renverser cette décision.

Veuillez trouver ci-jointe une version imprimable de l’affiche « Sauvons la bibliothèque ».

Quoi: Rassemblement contre les coupes!
Quand: Le mercredi 30 novembre à midi
Où: Place étudiante, devant la bibliothèque Morisset – suivi d’une marche vers le Pavillon Tabaret, Université d’Ottawa

Veuillez trouver ci-jointe une lettre ouverte de l’APUO à l’attention du recteur de l’Université d’Ottawa demandant que les coupes soient annulées.


Ce message a été envoyé aux membres de l’APUO le 24 novembre, 2016. Pour voir le message original cliquez ici.

Accès bibliothèque – Réponse du président de l’Université

Cher professeur,

Merci de m’avoir fait part de vos préoccupations concernant la perte temporaire d’accès aux collections électroniques de la Bibliothèque qu’a subie récemment la communauté universitaire.

Je suis conscient de l’importance d’avoir un accès ininterrompu aux ressources de la Bibliothèque. Après avoir reçu votre lettre, j’ai communiqué avec la bibliothécaire de l’Université, Leslie Weir. Vous trouverez sa réponse ci-dessous.

Veuillez agréer, cher professeur Rouillard, mes sincères salutations.

Allan Rock

===========================================

***** Puisque la réponse de la bibliothécaire de l’Université était uniquement en anglais, le Président de l’APUO a demandé le 20 novembre 2012 qu’elle soit traduite en français. En date du 11 janvier 2013, n’ayant reçu ni la traduction française, ni même un accusé de réception de la part du Président de l’Université, l’APUO a décidé de faire traduire la réponse nous-même pour pouvoir la partager à nos membres. *****

From: Leslie Weir
Sent: October-29-12 4:23 PM
To: Allan Rock
Cc: Alastair Mullin
Subject: RE: Perte de l’accès à la collection électronique

Cher Allan,

Je rédige la présente en réponse à la lettre que vous avez reçue du professeur Christian Rouillard, président de l’APUO, sur l’interruption temporaire de l’accès à la collection électronique de la Bibliothèque et la perturbation ultérieure.

Étant donné cet incident, la Bibliothèque procède maintenant à un examen approfondi de cette occurrence en collaboration avec le SIC. Nous travaillons pour déterminer des stratégies qui peuvent être appliquées afin d’éliminer définitivement ce genre d’interruption.

Depuis le retrait du soutien du dépannage prolongé à la Bibliothèque en 2010, il y a eu seulement un autre incident majeur à cause d’une panne d’électricité pendant la pause de Noël. Ceci dit, plus de 70 % du budget de la collection de la Bibliothèque est maintenant réservé aux ressources électroniques, l’accès pratique et constant à ces ressources est de toute évidence une composante critique de la réponse aux besoins d’information des étudiants et des professeurs. N’oubliez pas toutefois que l’application des solutions déterminées peut avoir des répercussions financières. Si c’est le cas, la Bibliothèque présentera une demande par l’intermédiaire du processus budgétaire habituel.

Soyez certains que l’accès constant aux systèmes bibliothécaires est une composante critique de notre mandat. Nous sommes déterminés à répondre aux besoins d’information des étudiants et des professeurs et nous franchirons toutes les étapes possibles pour que les ressources essentielles soient disponibles au besoin.

Sincèrement,

Leslie