Grève du personnel de soutien lundi

Chères/chers membres,
 
Hier, nous vous avons fait part de l’état des négociations collectives entre le Personnel de soutien de l’Université d’Ottawa (PSUO) et l’administration centrale. Les deux parties ont participé à une séance de médiation qui n’a malheureusement pas mené à une entente de principe. Si un terrain d’entente n’est pas trouvé avant le lundi 19 octobre, les 1 300 membres du personnel de soutien seront en grève dès lundi matin. Pour l’instant, aucune nouvelle date de négociation n’a été prévue entre les deux parties. Les membres de l’APUO devraient donc être prêts à faire face à une perturbation de travail la semaine prochaine.
 
Le recteur Frémont, le vice-recteur Bourgeois et la provost et vice-rectrice Scott ont fait preuve d’un grand manque de respect à l’endroit du vote de grève massif du PSUO l’automne dernier et du rejet tout aussi massif de l’offre finale déposée par l’admisnitration centrale en juin dernier, ce qui aura de graves conséquences sur la qualité de l’expérience étudiante à partir de la semaine prochaine. Tout comme les membres de l’APUO, nos ami.e.s et collègues du personnel de soutien ont fait preuve d’un dévouement exceptionnel pour relever les défis posés par la pandémie de Covid-19. Les tentatives de l’administration centrale de tirer profit d’un contexte déjà difficile pour pousser le personnel de soutien à accepter des réductions de salaires et d’avantages sociaux, une clause orphelin, ainsi que le maintien de nombreux postes vacants dans leur unité de négociation marquent un creux dans l’histoire de notre université. 
 
La position intransigeante de l’administration centrale n’est pas de bon augure pour les prochaines négociations collectives de l’APUO, qui débuteront dans quelques mois. La solidarité intersyndicale a rarement été plus importante que cette année.
 
En cas de perturbation de travail, l’administration centrale pourrait vous demander d’effectuer certaines des tâches du personnel de soutien. En solidarité avec nos collègues du PSUO, nous demandons aux membres de l’APUO d’exercer leur droit de refuser d’accomplir toute tâche du personnel de soutien lors d’une perturbation du travail. Nous vous invitons également à transmettre toute demande de travail habituellement effectué par le personnel de soutien à votre doyen.ne, au recteur et aux vices-recteurs.trices.
 
À titre de rappel, voici quelques activités dont est responsable le personnel de soutien :

  • superviser et gérer les activités des unités académiques et de leur comités;
  • en ce qui concerne les études de premier cycle, le personnel de soutien fournit un soutien à de nombreuses activités académiques, par exemple en affichant et en confirmant les notes, en aidant dans la programmation des cours et des examens, en répondant aux demandes des professeur.e.s liées au travail, en assurant le suivi pour les demandes d’appels des étudiant.e.s, en supervisant les évaluations des cours, et en travaillant sur VENTUS ;
  • en ce qui a trait aux études supérieures, le personnel de soutien aide les professeur.e.s pour les aspects administratifs concernant les dossiers d’admission, les inscriptions, la supervision des étudiant.e.s, les soutenances de thèses et l’attribution des bourses internes et externes ;
  • à la bibliothèque, le personnel de soutien veille au bon fonctionnement des revues électroniques et des bases de données de recherche ;
  • dans les laboratoires de certaines facultés, le personnel de soutien agit également en tant que coordonnateur ou coordonnatrice de laboratoire en veillant au bon fonctionnement des laboratoires, en dispensant des enseignements, en supervisant les achats, et en siégeant au sein de comités ;
  • le personnel de soutien aide les membres de l’APUO à concevoir le design pédagogique de cours en ligne ;
  • pour les finances de l’Université, le personnel de soutien examine, traite et approuve toutes les factures de l’université, les écritures, et contrôle donc l’émission des remboursements des dépenses des membres de l’APUO. 

L’APUO est en communication étroite avec le PSUO. Nous continuerons à vous informer des développements et de l’appui qui peut être apporté à nos collègues du personnel du soutien.