Mise à jour des négociations – les propositions de l’administration centrale

Chères/chers membres,

Le 31 janvier 2018, l’APUO et les représentant.e.s de l’administration centrale de l’Université ont échangé toutes leurs propositions normatives en vue des négociations. Tel que mentionné dans la présentation envoyée dans notre précédente communication, l’administration centrale et l’APUO attendent une étude sur les avantages sociaux des universités comparables avant de déposer des propositions sur les salaires et les avantages sociaux. Une fois que les deux parties auront soumis leurs propositions, celles-ci seront partagées avec les membres de l’APUO.

Les propositions normatives de l’APUO sont disponibles dans leur intégralité, divisées en six thèmes :

  1. Assurer une gouvernance ouverte, transparente et équitable
  2. Créer des conditions de travail justes et équitables
  3. Améliorer la qualité de l’éducation
  4. Améliorer les conditions de travail des professeur.e.s à engagement spécial continu (PESC), des bibliothécaires et des professeur.e.s de langues
  5. Établir des négociations efficaces
  6. Mises à jour générales

Les membres peuvent lire les propositions complètes de l’administration centrale de l’Université ici. Voici un bref résumé des principaux changements proposés :

  • Modifier le langage de la C.C. pour permettre à l’administration centrale de l’Université d’augmenter les charges d’enseignement dans les unités académiques où la charge d’enseignement est inférieure à ce qu’elle était en 1992-1994.
  • Faire en sorte qu’il soit plus facile pour les doyen.ne.s de refuser les hausses salariales liées au progrès dans le rang (PDR).
  • Affaiblir les mécanismes de justice procédurale établis afin de faciliter l’imposition de mesures disciplinaires à l’encontre des membres de l’APUO.
  • Supprimer le langage qui oblige l’administration centrale à obtenir le consentement de l’APUO pour utiliser un nouvel instrument d’évaluation de l’enseignement, y compris la forme et la teneur des questionnaires d’évaluation de l’enseignement complétés par les étudiant.e.s.
  • Supprimer l’obligation pour le Sénat de respecter la C.C. et les procédures établies s’il décide d’évaluer un programme ou un.e membre.
  • Permettre à la/au bibliothécaire en chef de nommer un.e bibliothécaire invité.e sans consulter le Comité du personnel des bibliothécaires (CPB).
  • Exclure tous les membres vice-doyen.ne.s de l’unité de négociation.

L’APUO attend avec impatience de discuter des mesures visant à accroître l’équité et la diversité au sein du corps professoral et des bibliothécaires de l’Université. Dans le cadre de l’U15 (Regroupement des universités de recherche du Canada), l’Université d’Ottawa s’est engagée au printemps dernier à améliorer l’équité et la diversité dans le milieu de la recherche.

Si vous et votre unité académique souhaitez en savoir davantage sur les négociations collectives, le Comité exécutif de l’APUO serait heureux d’être invité à faire une présentation et en discuter avec vous. Vous pouvez nous joindre à l’adresse suivante : apuoco@uottawa.ca

Solidairement,

L’exécutif de l’APUO