Mise à jour sur les lettres d’entente – COVID-19

Chères/chers membres,
 
L’APUO est heureuse de vous informer que nous avons enfin signé quatre nouvelles lettres d’entente avec l’administration centrale pour répondre à certains des défis posés par la pandémie de COVID-19. Votre mobilisation pour demander à l’administration centrale de négocier lors de divers forums dans les facultés et par l’envoi de courriels a été déterminante pour en arriver à ce résultat. Merci de votre confiance et de votre appui. 
 
Voici les quatre lettres d’entente que nous avons signées aujourd’hui.[1]
 
Congé académique et professionnel :
 
Nous recommandons fortement à tous les membres en congé académique ou professionnel, ou sur le point de débuter un congé académique ou professionnel, de lire immédiatement la lettre d’entente disponible ici dans son intégralité. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir les conseils dont vous pourriez avoir besoin.
 
Processus de relations de travail :
 
Pour la durée des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de COVID-19, l’APUO et l’administration centrale ont convenu de prolonger les délais obligatoires pour déposer des lettres de désaccord à 20 jours ouvrables, et à 30 jours ouvrables pour les avis de griefs, peu importe les délais mentionnés dans les lettres d’un doyen.ne ou de l’employeur à un.e membre. Cette lettre d’entente comprend des conditions pour les médiations, les arbitrages et les plaintes relatives aux droits de la personne. Vous pouvez consulter l’intégralité de la lettre d’entente ici.
 
Promotion et permanence, et processus pour les engagements continus :
 
Une procédure permettant de poursuivre l’examen des demandes de promotion, de permanence et d’engagement continu conformément à la convention collective a été acceptée par l’APUO et l’administration centrale pour la durée des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de COVID-19. Pour cette période, l’évaluation directe de l’enseignement par les pairs a été suspendue. Conformément à la lettre d’entente :

  • « Les membres réguliers non permanents ayant un contrat se verront accorder une prolongation unique d’une période d’un an de leur contrat de professeur.e ». Nonobstant l’article 25.1.7.3 de la convention collective, « ces membre doivent demander la permanence au plus tard à la septième année d’emploi continu à un rang de professeur.e adjoint.e ou à un rang plus élevé à l’Université d’Ottawa ».
  • « Si un.e bibliothécaire syndiqué.e en fait la demande lors d’un engagement préliminaire, comme le prévoit l’article 17.7.3.3 de la convention collective, la durée de son engagement préliminaire sera prolongée d’une période de 6 mois à compter de la date d’expiration de l’engagement préliminaire ».  

Vous pouvez consulter la lettre d’entente dans son intégralité ici
 
Remboursements des dépenses professionnelles (RDP) pour les membres qui prennent leur retraite:
 
Les membres qui prennent leur retraite le 16 mars 2020 ou après cette date bénéficieront d’une période de sursis jusqu’au 29 avril 2021 pour utiliser leurs fonds de RDP et les fonds de recherche internes et généraux restants à la date de leur retraite pour des dépenses admissibles. Vous pouvez consulter la lettre d’entente dans son intégralité ici.
 
Des négociations sont en cours pour traiter des questions suivantes :
 

  • COVID-19 – Évaluation des activités de recherche et des activités de service à la communauté. 
  • COVID-19 – Impact sur la préparation et la prestation des cours de l’automne 2020.

 
Sur la base des résultats des sondages précédents et en cours, ainsi que des discussions tenues pendant les Cafés virtuels, les réunions du Conseil d’administration et l’Assemblée générale annuelle à venir, l’APUO pourra proposer de nouvelles lettres d’entente afin de répondre à d’autres enjeux soulevés par les membres. Nous fournirons de nouvelles mises à jour à mesure que les discussions avec l’administration centrale progresseront. 
 


[1] La version française de chacune des lettres vous sera envoyée la semaine prochaine. Veuillez nous excuser de ce délai.