Rapport du groupe de travail sur la permanence et la promotion

Aux membres de l’APUO,

Comme plusieurs d’entre vous se souviendront, dans le dernier cycle de négociations l’employeur et l’APUO ont signé une lettre d’entente pour créer un groupe de travail mixte dont le but était d’analyser les défis et les atouts du présent processus de permanence et promotion et de proposer des façons pour l’améliorer. Ceci parce que les deux parties considéraient que la complexité de la permanence et la promotion signifiait qu’il serait préférable de vérifier si un groupe de travail mixte pourrait trouver un ensemble cohérent et raisonnable de recommandations plutôt que de laisser ceci à la dynamique imprévisible, à durée limitée et fragmentaire qui caractérisent souvent les processus de négociations générales.

Vu que beaucoup d’entre vous ont demandé une mise à jour sur l’état d’avancement du groupe de travail mixte APUO-employeur sur la permanence et la promotion dans le contexte du nouveau cycle de négociations, et aussi parce que le groupe de travail a récemment présenté son rapport Phase 1, la présente communication vise à vous donner un état des lieux.

Le groupe de travail est composé de deux membres désignés par l’APUO (Paul Saurette et Richard Blute) et de deux membres désignés par l’employeur (David Currie et le doyen Antoni Lewkowicz, avec le doyen Claude Laguë qui a récemment remplacé ce dernier). Pendant l’année dernière, les membres du groupe de travail ont d’abord collecté et analysé des données de leurs parties respectives concernant les atouts et les inconvénients du système actuel (l’APUO a entrepris un sondage détaillé parmi ses membres, et a aussi mené des discussions structurées avec les personnes clés de l’APUO et les membres du Comité exécutif). Après avoir partagé et examiné les perspectives des deux parties, les membres du groupe de travail se sont penchés sur la deuxième tâche : identifier une gamme de solutions potentielles qui pourrait améliorer le processus et qui devrait raisonnablement répondre aux préoccupations principales des deux parties.

La semaine dernière, le groupe de travail a rencontré des représentants de l’APUO (y compris la Présidente de l’APUO) et l’employeur (y compris le VR aux études) pour présenter son rapport Phase 1 (qui examine huit enjeux clés avec des solutions potentielles) et pour ceux-ci de confirmer qu’ils souhaitent que le groupe de travail rapporte dans la 2e phase (dont l’aboutissement serait un rapport final en automne 2016 qui proposerait des solutions concrètes ainsi que le texte spécifique pour approbation éventuelle dans la convention collective). Cette réunion était très positive et les représentants de l’APUO présents ont estimé que l’approche collaborative du groupe de travail leur a permis d’agir de manière plus réfléchie et créative que dans un contexte général de négociations.

Dans ce cadre, le rapport Phase 1 du groupe de travail a été présenté au Comité exécutif de l’APUO qui a discuté si l’APUO devait demander au groupe de travail de poursuivre dans une 2e phase. Nous sommes heureux d’annoncer que l’APUO est d’avis que le groupe de travail a réalisé des progrès substantiels et productifs. Il a entrepris des analyses sérieuses des atouts et des défis existants et a suggéré une gamme de solutions potentielles créatives et réfléchies. Le Comité exécutif estime que l’ensemble des solutions possibles représente une combinaison raisonnable d’éléments qui répondent aux préoccupations principales de l’APUO ainsi que celles de l’employeur.

Ainsi, le Comité exécutif de l’APUO a voté de demander au groupe de travail de poursuivre ses travaux en Phase 2. Nous attendons la confirmation que l’employeur veut également que le groupe de travail poursuive son travail. Cependant, étant donné la nature collaborative du processus jusqu’à présent, les progrès réalisés et l’énergie positive que nous avons constatés lors de la réunion de suivi, nous avons bon espoir que l’employeur aboutira à la même conclusion que nous.

Pour votre information, veuillez trouver ci-joint deux documents associés à ce fichier. Le premier aborde les principales conclusions du sondage des membres de l’APUO sur la permanence et la promotion qui a été mené plus tôt cette année. Veuillez noter que ce document n’a pas été rédigé par le groupe de travail lui-même. Il s’agit plutôt d’une analyse effectuée par les deux membres de l’APUO présents sur le groupe de travail aux fins d’identifier les atouts et les défis du point de vue de l’APUO. Par conséquent, nous vous l’envoyons dans un souci de transparence afin que nos membres soient au courant des atouts et des défis identifiés par les membres.

Le deuxième document est le rapport Phase 1. Veuillez noter qu’il s’agit d’un rapport préliminaire qui identifie les principaux domaines à améliorer ainsi que les solutions possibles qui pourraient être développées davantage. Toutefois, le rapport Phase 1 n’est pas forcément une recommandation formelle d’une solution particulière. (Veuillez noter que la langue de travail du groupe de travail étant l’anglais, le rapport intérimaire est donc rédigé uniquement en anglais.)

Nous vous tiendrons au courant des développements futurs au fur et à mesure qu’ils découlent. Si vous avez d’autres questions, veuillez communiquer avec Michel Desjardins. Comme toujours, votre soutien continu est très apprécié.

Jennifer Dekker
Présidente de l’APUO