Trimestre d’hiver 2020 – COVID-19

Chères/chers membres de l’APUO, 
 
Le 13 mars dernier, le recteur Jacques Frémont annonçait qu’« à compter du mercredi 18 mars 2020, tous les cours et laboratoires devant avoir lieu en personne ce trimestre (hiver 2020) seront offerts à distance et en ligne ». Dans le contexte de cette décision et des problèmes majeurs qu’elle entraîne pour les membres de la communauté universitaire, notamment les étudiant.e.s et les professeur.e.s, nous tenons à informer les membres de l’APUO que :

  1. Le 17 mars, l’APUO a soumis à l’employeur quatre lettres d’entente par lesquelles, si elles étaient signées par les parties, seraient reconnues et assurées, malgré les circonstances exceptionnelles, les droits et responsabilités des membres de l’APUO dans le cadre de leurs fonctions. Parmi les lettres les plus urgentes, l’une précise qu’il appartient aux membres de l’APUO de déterminer comment compléter leurs cours et évaluer leurs étudiant.e.s, y compris mais sans se limiter à : (i) décider s’il convient où non de donner en tout ou en partie leurs dernières séances de cours via internet; (ii) décider s’il convient ou non de modifier la structure de l’évaluation – y compris les examens finaux et l’attribution d’une note Succès/Échec pour les cours. Le 19 mars, nous sommes encore à négocier avec l’administration centrale les termes de cette proposition de lettre d’entente.

 

  1. Sachez aussi que la liberté académique et le bon jugement professionnel sont encore les meilleurs guides lorsqu’il s’agit de déterminer les modalités relatives à l’achèvement des cours enseignés dans le respect des droits des étudiant.e.s et des normes professionnelles en vigueur dans nos diverses disciplines. Qui plus est, les membres de l’APUO n’ont pas à adopter une définition particulière ou étroite de ce que signifie l’enseignement « à distance », ni à s’astreindre à une reddition de compte particulière à leurs décanats respectifs concernant les décisions qu’elles et ils prennent à cet égard.

 

  1. Nous invitons nos membres à consulter leur convention collective, notamment les articles 9 (Liberté universitaire) et 22.2.3.1(Dispositions particulières à certaines formes d’enseignement). En cas de doute, nous vous invitons à nous consulter.

 
Ainsi, (i) vous n’êtes pas tenus de créer des cours en ligne si vous jugez que cela ne convient pas à votre enseignement; et (ii) vous pouvez exercer toute la marge de manœuvre requise dans le choix des méthodes d’enseignement, dans l’adoption et l’amendement de formules d’évaluation appropriées, et quant au format de livraison de l’enseignement.
 
En résumé, nous vous encourageons à exercer, dans les décisions que vous prendrez pour l’achèvement des cours de la session d’hiver – et éventuellement pour la préparation des cours des sessions de printemps et d’été si les circonstances exceptionnelles que nous connaissons se prolongent – vos pleins droits, garantis par la convention collective.
 
Dans ces circonstances exceptionnellement difficiles, nous tenons à réitérer notre pleine confiance en votre jugement professionnel et à vous assurer de notre appui inconditionnel. N’hésitez pas à communiquer avec nous.
 
L’exécutif de l’APUO